Soutien à Mimmo Lucano, Maire de Riace

Soutien à Mimmo Lucano, Maire de Riace

Soutien au Maire Mimmo Lucano et à la population de Riace –  Le 18 Octobre 2018

L’association nationale des villes et territoires accueillants (ANVITA) souhaite réagir quant à la situation du maire de Riace, Domenico Lucano, placé en résidence surveillée depuis le 2 octobre 2018 sous l’accusation d’aide à l’immigration clandestine.
L’ANVITA salue l’engagement historique du maire, désormais interdit de séjour dans sa propre ville.
Cette histoire est avant tout celle de la solidarité et de l’humanité afin de résoudre le problème de l’accueil des migrant.e.s et de la désertification de la Calabre.
Riace, petit village en voie de dépeuplement, a démontré qu’un modèle innovant d’intégration des migrant.e.s est possible, en Italie comme ailleurs et profite également à la société d’accueil.
La remise en cause du système d’accueil des migrant.e.s en petites structures (SPRAR) par le gouvernement italien est un très mauvais signal donné par Matteo Salvini et signe assurément la montée néfaste des populismes et extrémismes.

L’acharnement contre ce modèle humaniste et d’intelligence collective en est le marqueur le plus funeste.
A travers Riace, c’est toute l’exemplarité des politiques locales d’accueil qui est visée et fragilisée pour des motifs assurément très politiques. La circulaire prise par Matteo Salvini le 13 octobre dernier et visant à transférer les migrant.e.s vers des centres de rétention signe la fin d’une expérience de vingt ans d’intégration réussie et de modèle de développement solidaire et inventif.

Le modèle de Riace a ouvert la voie en donnant l’exemple de ce qu’il est possible de faire sur tous nos territoires en adéquation avec nos valeurs de fraternité.
L’ANVITA promeut, dans cette filiation, des solutions concrètes et durables permettant de faire face aux enjeux de l’accueil et de l’intégration.

L’ANVITA rappelle également que le respect des droits fondamentaux n’est pas négociable

Crédit photo : Jeanne Menjoulet (CC BY 2.0).

Partagez cette information