Plus de 1200 expulsions depuis le 1er novembre 2018, soit près de 63 000 personnes, alerte l’observatoire inter-associatif des expulsions collectives de lieux de vie informels.

La Fondation Abbé Pierre, la CNDH Romeurope, Médecins du Monde, la Ligue des droits de l’Homme, la Plateforme Soutien Migrants, l’ANGVC et la FNASAT Gens du voyage forment cet observatoire. Le 15 novembre 2019, ils alarmaient sur le nombre d’expulsions : 1200 entre le 1er novembre 2018 et le 31 octobre 2019.

Retrouvez les chiffres en détail dans le communiqué de presse de l’observatoire.

Retrouvez la note d’analyse plus étayée.

Partagez cette information