Communiqué de presse de l’ANVITA : Pour un accueil digne sur nos territoires nationaux et européens

CP de l’ANVITA face à la situation actuelle entre les frontières grecque et turque : un accueil digne sur nos territoires nationaux et européens est possible.

Retrouvez et partagez largement CP.

Pour un accueil digne sur nos territoires nationaux et européens

La situation à la frontière entre la Grèce et la Turquie, les violences exercées contre les personnes venues chercher refuge sont inacceptables au regard du respect de la dignité humaine et constituent une violation des droits fondamentaux et des conventions internationales et européennes de protection des réfugiés et des civils.

Hommes, femmes, enfants se retrouvent pris au piège à cause d’enjeux politiques dont ils et elles sont les premier·e·s victimes.

Ces dix années de guerre en Syrie illustrent l’incapacité des pays à s’entendre et à agir au niveau international contre les conséquences désastreuses infligées aux civils. Les pays de l’Union européenne ont les moyens d’accueillir les personnes souhaitant atteindre nos pays. Chaque pays peut compter sur des territoires et un écosystème d’acteurs et d’actrices prêt·e·s à accueillir inconditionnellement.

C’est notre cas, nous, membres de l’ANVITA qui réaffirmons notre engagement en tant qu’élu·e·s de la République française à accueillir quiconque sans distinction, qui refusons ce désengagement des États européens par la fermeture de leurs frontières et qui condamnons toute atteinte aux libertés fondamentales et aux droits de l’Homme dont les articles 13 et 14 de la déclaration universelle des droits de l’Homme.

L’ANVITA appelle donc à la mobilisation de l’ensemble des élu·e·s et des collectivités accueillantes afin d’accueillir de manière concertée toute personne victime de ce qu’il se passe aux portes de l’Union européenne.

L’accueil fonctionne, s’il est concerté avec toutes les parties prenantes et s’il s’inscrit dans une politique publique. Des centaines d’exemples existent. Soyons alors fier·e·s de nos valeurs humanistes, fier·e·s d’être solidaires sur nos territoires, fier·e·s d’accueillir dignement et inconditionnellement.

Damien Carême

Président de l’ANVITA

Député européen

 

Partagez cette information